Commission Parlementaire des relations avec les citoyens

Consultations particulières et auditions publiques sur le document intitulé
 « Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait –
Vers un deuxième plan d’action gouvernemental pour l’égalité entre les femmes et les hommes »

 

 

La prochaine consultation gouvernementale sur l’égalité est un triste exemple de l’infiltration de l’idéologie féministe victimaire dans les coulisses de l’État :
En ligne: http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/CRC/mandats/Mandat-14343/index.html

La consultation porte sur un document entièrement rédigé par des féministes notoires à l’emploi du Secrétariat à la condition féminine, organisme qui continue d’exister malgré la Chartre des droits qui exige l’égalité homme/femme.

Évidemment, L’APRÈS-RUPTURE n’a pas été invité à participer comme organisme masculin à cette consultation contrairement à plusieurs organisations féministes grassement subventionnées.

La liste des organismes invités est est particulièrement éloquente quant au sexisme de cette consultation, et au non-respect de la Commission envers la Chartre des droits et liberté qui prôme dans son préambule l'égalité entre les femmes et les hommes.

Un simulacre sexiste de démocratie pour un gouvernement qui se prétend à l’écoute des citoyens. Les audiences de cette consultation ont été précédées d’une consultation en ligne dont les questions biaisées (voir également les commentaires de Gilbert Claes un des fondateurs de L'après-rupture )ne peuvent qu’apporter des réponses favorables à de toujours plus nombreux privilèges pour les organismes féministes avaleuses de subventions.

En ligne : Liste des invités

De récents sondages d’opinion ont largement démontré jusqu’à quel point ce gouvernement est complètement déconnecté de la population. 

L’équipe de L’APRÈS-RUPTURE a tout de même préparé un important document qu’elle ne pourra présenter à la Commission chargée du dossier de l’égalité, puisque les invités et mémoires ont déjà été choisis en fonction de leur adhésion à l'évangile féministe. Notre document sera cependant expédié aux quatre coins de la planète via Internet.

Nous savons fort bien que les dés sont pipés d’avance au profit des riches organisations féministes. La santé de la poule aux œufs d’or des subventions se portera à nouveau fort bien au grand plaisir de nos parasites féministes radicales.

Mais, au moins, en envoyant notre document, nous aurons accompli notre travail de citoyen et notre mémoire fera partie officiellement des archives de  ll’Histoire du Québec…

Qui plus est, nous avons fait parvenir une mise-en-demeure au Président de la Commission pour exiger l'arrêt immédiat de cette consultation parce qu'elle contrevient aux exigences de la Chartre québécoise des droits et libertés.      

 « La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera! »
Émile Zola

 

L’ÉQUIPE DE L’APRÈS-RUPTURE

 

En ligne: http://www.lapresrupture.qc.ca/taux embauche femmes.htm